vendredi 28 décembre 2012

Des No Tav italiens s'adressent au ministre de l'intérieur

Traduit de l'italien, depuis le site notav.info

"La modernisation du réseau de transport italien ne peut renoncer à ses projets de développement sous l'influence de la pression de la rue, sans s'autocondamner à un futur de déclin". Voilà ce qu'a dit la ministre de l'intérieur italienne parlant, lors d'une audition au Parlement, des manifestations No Tav en Val di Susa. La Valsusa pour la ministre est "le foyer qui donne le plus de fil à retordre aux forces de police".

Le vrai problème, cher ministre, c'est que le "foyer" ne donne pas seulement du fil à retordre à la police, mais aussi à toute la classe politique italienne, que nous attendons au tournant aux prochaines élections. Du reste, nous le disons à vous et à vos collègues : des ministres de l'intérieur et des premiers ministres nous en avons vus beaucoup depuis 20 ans, et tous disaient la même chose. Pendant ce temps nous, nous sommes encore là, et continuons à être un problème pour ceux de votre espèce, et un espoir pour le peuple.
See you soon.

PS : nous vous attendons toujours à Chiomonte ... Et payez les heures supplémentaires aux troupes d'occupation du chantier, qui commencent à se plaindre en même temps que nous de cette situation, ça devient embarrassant !